Youssef Lamghari: Mythe éternel


J ai tissé de ton souffle le mythe et la vérité ,
De tes cilles la plénitude le sens et l existence .
Au bout de tes doigts j ai déposé le monde 
La poudre de ma soif morbide de ma douleur
De ta poitrine le perchoir des oiseaux déserteurs
De tes genoux le pré tiède de mes remords .
Tes Larmes d' acacia le péché et la nuit
La couleur de tes yeux ,mon balançoire à jamais
La salinité de tes lèvres mon abreuvoir éternel
De mon absence humide la taille de mes fantasmes
Mes mots de couleur ombre ton refuge glacial
La prairie luisante des jours aigres de jadis
De ma folie la rivière des fiertés d Epicure
Sans toi la poésie n est q une bible artisanal
Une gousse de tristesse un coucher non musqué
Mes nattes égarées une corde de guillotine
Les libellules un tourbillon de pierres affolées
Un ouragan de fantaisie aveuglée illusoire
Le chemin vers mes yeux primitifs une fissure
Un floraison de mensonges aplatis de l enfance
Sans Madame liberté mon Épitaphe est une boue
Un fossé de sang de rêves d encre en cendre
Ma séduction mon âme verrouillée ma chemise déchirée
L autel de mes prières occlusives tout est un délire 

عن دعوة للتفكير

    تعليقات بلوجر
    تعليقات فيسبوك

0 commentaires:

إرسال تعليق